La rentrée à 2 ans et demi, pas toujours facile...

Ce n'est un secret pour personne, le premier septembre était jour de rentrée !
Ce merveilleux jour ou tous les enfants sont sur leur 31,
chemise repassée, chignons tressés made in pinterest,

et ou tous les parents sont à l'heure et chantent "libérés délivrés"
en sautillant joyeusement tout en quittant l'école après deux mois de galère.

C'est aussi parfois le jour des pleurs (ça c'est moins fun),

pleurs pour papa, maman ET l'enfant.

Comme je vous le disais dans cet article :
Oui j'ai peur de laisser mes enfants à l'école.
c'était une de mes hantises,

Et comme Twixette est une enfant adorable,
reconnaissante que j'ai souffert 20 heures sur la table d'accouchement pour la pondre,
Pris 3 ans pour l'élever et jouer à la pâte a modeler avec elle,
Lu 8652 fois ce p** de "petit ours brun s'habille tout seul"
sacrifié ma jeunesse et mon corps pour elle,
elle a tout naturellement relever la tête et...
hurlé à la mort !

Je suis pourtant restée un moment avec elle dans cette classe qu'elle connaissait déjà,
pour y avoir déposé et récupéré son frère chaque jour l'an dernier,
mais rien n'y a fait, elle a hurlé et a accroché ses petits bras autour de mon cou

"maman je veux pas aller à l'école, je veux rester avec toi"

mon coeur s'est brisé en mille morceaux à cet instant précis

Mais comme l'envie d'avoir 2h de liberté post vacances scolaires était trop forte,
j'ai pris mon courage a deux mains et ai laissé la maitresse prendre ma Twixette en larmes dans ses bras, avant de lui susurrer quelques mots à l'oreille, l'embrasser et partir
(Twixette hein, pas la maitresse ! il faut suivre un peu !!)

Bon, comme pour tous les parents du monde, le premier jour eu l'air de faire 32h.
et comme tous les parents du monde j'ai lancé un "ça s'est bien passé ?"
a la maitresse en récupérant ma mini-moi.

Verdict de la première matinée ?
1h de pleurs sur 2h d’école.

Le second jour, j'ai laissé ma fille avec une boule au ventre encore plus grande,
Elle a pleuré, évidemment...

mais vendredi après-midi, au rayon promotions de chez Leclerc,
Papa Twix a croisé la maitresse,
qui lui a dit que les pleurs n'avaient cette fois duré que 5 minutes a peine
et que Twixette avait passer le reste de la mâtiné à rire et jouer.

j'ai donc passé un week-end plus serein.

Lundi, première journée seule pour déposer les Twix à l’école,
Je ne faisais pas ma maligne,
Mais à mon grand entonnement,
mon bébé est allé poser son cartable, m'a fait un bisou, s'est dirigé vers sa classe
et s'y est engouffré sans se retourner.

Depuis, toutes les matinées ont été semblables,
plus aucune larme, plus d’appréhension
(pour elle, comme pour moi)

Bouse où est passé mon bébé ?
Mais quel soulagement de la laisser partir sereine !

Et d'être moi-même enfin sereine en les laissant à l'école...

We love prema 2 - Le bilan

Voilà... c'est fini...
 
Après 7 mois à vivre, manger, dormir We love préma,
l'aventure touche à sa fin,
je dirais presque "touche enfin à sa fin",
car il faut l'avouer, ça à été du sport !! surtout les dernières semaines.

Mais ça à surtout été du bonheur, des rencontres formidables, des rires, des moments d’émotions
et des apéros autour de séances customisation ou post journée animation.

En février, je publiais cet article : We love préma nous voilà ! #Team_Twix
et l'aventure commençait pour toutes les équipes participants à l'opération.



En chiffre, We love préma pour la Team-Twix c'est :

- 6 journées customisation chez les membres de l'équipe.

- 25 enseignes acceptant de recevoir une urne de collecte.

- 3 passages radio

- 2 animations en magasin pour vous permettre de nous aider

- 1 pub sur grand-écran

- des dizaines de soirées à tailler des pochoirs au scalpel #IndexMortDeDouleur

- Au moins 134 pochoirs faits maison

- 3000 "Rhaaaa punaise ce feutre noir ne marche plus !! Qui en a un potable ?"

- Au moins 16 apéros (et les 16kg qui vont avec)

- 63 photos sur Instagram sous le hashtag #Team_Twix

- Des centaines d'éclats de rires et pas moins de fous rires

- Des dizaines de témoignages et des encouragements qui nous tirent les larmes.

- 3 colis et 50 rouleaux de scotchs pour les fermer.

-  plus de 30 kg de bodies (je vous donnerai le nombre exact jeudi)

- un tour de rein en portant les cartons



Mais en chiffre, c'est surtout :

637

637 bodies récoltés en 6 mois et demi pour la #Team_Twix !!

Les Allemands avaient le mur de Berlin, nous on a le mur de bodies

Ce chiffre est tout simplement énorme pour nous,
nous avons démarré l'aventure en nous disant
"si nous en récoltons 116 ce sera magnifique !"

(116 est le nombre de bodies à récolter par équipe pour arriver à l'objectif de 10 000 bodies)

J'ai du mal à réaliser
vraiment




Alors un énorme merci à tous ceux sans qui tout ceci n'aurait pas été possible :

Easy flyer qui nous a fournit pas moins de 5000 flyers pour faire connaitre l'opération !

Magasin tissus qui nous à fournit de magnifiques tissus pour faire des appliqués sur les bodies.

Christel DEPOMMIER, Wendy SANCHEZ et Yann DURAND des magasins vet'affaires DAVEZIEUX et CHASSE-SUR-RHÔNE pour leur soutient, leur motivation, leur aide précieuse, leurs encouragements, leurs initiatives et leurs cafés... lol
Vous êtes vraiment des membres à par entière de l’équipe et nous ne vous remercierons jamais assez.

l'équipe de Chérie FM à ANNONAY qui a supporté mon stress
(souvenez vous : L'histoire du flan à la banane (moi) qui va passer à la radio)

Mr DEBAYLE Aurelien directeur du cinéma Le Rex au PÉAGE-DE-ROUSSILON,
qui a été un des premiers à accepter de placer une urne dans son cinéma,
et qui nous a de suite proposé de placer un écran publicitaire pour l'opération dans toutes les salles de son cinéma avant chaque film, et ce totalement gratuitement.
 

Je ne peux pas le dire trop fort, car depuis il est devenu un ami et comme avec tous mes amis je passe mon temps à l'insulter et le vanner, mais putain qu'il est adorable ce petit con !!

BURO + DAVEZIEUX qui nous ont fourni d’énormes affiches pour 3 fois rien.

Chris qui nous a offert des centaines de flex magnifiques.

Merci infiniment à toutes les crèches et boutiques qui ont placé une urne de collecte dans leurs locaux, vous trouverez la liste complète ici : Liste des urnes
 
Merci à TOUTES les personnes qui nous ont envoyé/déposé des bodies,
de la petite mamie qui nous en a offert 2 bodies achetés avec la "mitraille" de son porte-monnaie,
à
la maman de jumeaux qui nous en a envoyé une cinquantaine. 


MERCI ! Merci à tous ! Sans vous, rien n'aurait été possible

Mont Roucous qui est à l'origine de cette superbe initiative.
Big up pour Christelle, qui a toujours été présente pour répondre a nos questions. ;)


Giotto, Creavea et Vert baudet qui ont été des partenaires en or.

Aux bénévoles d'SOS préma, qui aident chaque jour, dans toute la France, les parents à traverser cette épreuve.  

Merci à toi, toi, toi, toi et à vous, d'avoir partagé nos articles/publications/photos/vidéos, sans vous non plus rien n'aurait été possible.

Merci aussi à mère pas parfaite, ma Caillasse, d'avoir été mon bras droit tout le long de l'opération,
à mes côtés dans les bons moments (je pense à l'apéro au restau chinois entre autres)
comme dans les moments de galère (je pense aux 200 bodies à repasser à 9h, un dimanche matin, entre autres). Merci ma chérie.

Merci aux membres de mon équipe qui ont donné le meilleur d'eux-même,
Qui n'ont compté ni les heures, ni les kilomètres pour nous aider à avancer.
Merci aussi à leurs compagnons d'avoir toléré leurs absences les jours de réunion et nos squattages.
Merci à tous de m'avoir supporté !

Merci à nos hommes, Zendaddy Twix et Père cailloux, qui ont vraiment été les couteaux Suisses de notre équipe, tantôt taxi, tantôt baby sitter, tantôt cuistot, tantôt décapsuleurs, tantôt soutiens, tantôt punchingball.



Une page se tourne, les sentiments s'entrechoquent,
je suis heureuse que tout soit terminé dans les temps,
heureuse que tant de bébés reçoivent des petits bodies customisés avec amour,

triste de tourner cette jolie page qui va marquer ma vie de blogueuse de manière indélébile.

Mais j'ai surtout un sentiment de fierté énorme,
d'avoir pu poser une minuscule pierre rose à paillettes dans le mur d'amour
qu'SOS préma construit pour aider tous ces bébés et leurs parents.

(putain c'est beau ce que je dis, on dirait du Florent Pagny !)

une dernière fois, car je ne le dirais jamais assez :


MERCI à tous

 


On termine en musique :
(mais pas du Florent Pagny, faut pas pousser Nini dans les orties)

Voilà, c'est fini
On va pas se dire au revoir comme sur le quai d'une gare.
Je te dis seulement bonjour et fais gaffe à l'amour
Voilà, c'est fini...

 
Voilà, c'est fini
Nos deux mains se desserrent de s'être trop serrées
La foule nous emporte chacun de nôtre côté
C'est fini...


#Team_Twix

Notre road trip - Partie 1 - La Normandie (l'anniversaire de Prune)

Si vous me suivez sur Instagram vous savez sans doute que je rentre tout juste
d'un petit road trip de 1428 km, qui a débuté par un séjour en Normandie
.
Oh je vous entends d'ici !

"Qu'est-ce que tu es aller foutre en Normandie Nini ?
Alors que c'est a l'autre bout de la France, qu'il caille
et qu'il n'y a rien d'autre que "des vaches rousses, blanches et noires
sur lesquelles tombe la pluie et les cerisiers blancs made in Normandie" ?"

#StoneEtCharden


Et bien détrompe toi !

En Normandie il y a des vaches certes, mais il y a surtout la prune blogueuse !
Qui fêtait ce mois ci ses 20 ans (+ 10 ans, mais il ne faut pas le dire trop fort),
son diplôme d’auxiliaire de puériculture, son baptême et pleins d’autres choses !


Pour cette occasion, elle a invité ses amis de la blogosphère dans son grand nord polaire, 
Et comme je l'aime d'amour, j'ai de suite répondue oui, réservé une location et acheté un pull en laine.

J'ai embarqué dans ma valise (en plus de mon pull en laine)
une certaine Mère pas parfaite et son mari.



Mais nous ne pouvions pas partir sans préparer quelques surprises à notre Prune nationale !
J'ai donc proposé de créer une cagnotte pour lui offrir le tatouage qu'elle désire depuis des mois et des mois (elle m'en parlait déjà l'été dernier, lorsqu'elle est venue babecuter dans mon presque sud), évidemment, la blogosphere a répondu présente !
là où j’espérais atteindre les 150€, nous avons récolté 250€ !!!!
De quoi payer largement son tatouage.

Quel plus beau cadeau pour fêter une nouvelle vie ?
Un cadeau qu'elle gardera toujours, qui lui rappellera tout ce qu'elle a traversé,
combien elle a été forte et combien nous l'aimons...

En plus, nous avons créé un modeste livre d'or,
pour regrouper des messages de tous les invités,
mais aussi de ceux qui n'avaient pas pu faire le déplacement.

Et comme je suis un peu tarée, j'ai décidé de contacter le groupe Tri Yann,
dont Prune est plus que fan (parfois je me fais peur tant je ne doute de rien XD),
je pensais me prendre un vent monumental, mais non, ils m'ont répondu très rapidement et gentillement
et m'ont laissé un message pour Prune !

Prune nous avait dit que le thème de sa fête serait "la guinguette",
je suis donc arrivée en jean/basket

Non je déconne...

Comme la quasi-totalité des invités, nous avons prévu en secret des tenues dans le thème.

En exclusivité mondiale, une photo de la Twix family :


Bref, nous avons commencé à mettre en place les surprises à la mi mars,
il a été difficile de tenir nos langues et de ne pas gaffer durant les longs mois qui ont suivi.
Mais nous avons réussi !


Pour revenir a notre road trip :

Nous sommes partis dans la nuit du 14 au 15 juillet,
à 4h20 du matin, autant vous dire que je n'étais pas très fraiche...

et malheureusement, le réveil n'a pas été des plus fun vu les événements de la veille
que nous avons découvert en nous réveillant,
nous avons donc passé une bonne partie du trajet à essayer d'avoir des informations via la radio.

5h plus tard, nous étions chez Audrey, une copinaute, au sud de Paris,
copinaute rencontré début 2013, sur un forum pour les mamans/futures mamans

(et oui comme quoi il n'y a pas que des personnes chelous sur ces forums...
Encore que... Je suis peut-être un peu chelou...
ok mauvais exemple)

.
La toute première personne à qui j'ai parlé de ma grossesse hormis mon homme, 
a l’époque, elle était elle aussi tout juste enceinte, 
nous avons parlé chaque jour durant nos grossesses, nous avons partagé nos joies et nos angoisses, 
 puis nous ne nous sommes pas lâché après les accouchements,
nous nous étions rencontré plusieurs fois chez moi autour d'un verre de rosé et d'un gratin de ravioles,
mais je n'avais jamais vu son fils (qui a donc l'âge de Twixette) et elle vient d'avoir un second bébé,
je ne pouvais donc pas ne pas m'arrêter chez elle pour sniffer du bébé tout neuf.


Après un barbecue et quelques heures tous ensemble, nous reprenons la route direction notre location.

1h30 plus tard, nous voilà en Normandie, dans une petite maison absolument charmante !




Après avoir déchargé nos 800 valises, discuté avec les propriétaires et fait les courses,
les Twix et mon homme sont partis se coucher,
j'ai moi attendu Mère pas parfaite (caillasse pour les intimes)

Vous vous souvenez de Jean-Claude Dusse en train de luter
contre l’endormissement dans "les bronzés font du ski" ?
"Dormir c'est mourir..."
Et bien c’était tout à fait moi sur mon lit en attendant la Caillasse !

Elle est arrivée à 00h, m'a vue avec mon pyjamas my little pony et n'a pas fui en courant, 
cette femme est folle...

Le lendemain, après un passage à l’église et au cimetière d'Anet
(les fans d'histoire que nous sommes, ne pouvaient pas loger à 10 minutes d'Anet
sans aller voir la fosse commune ou a reposé Diane de Poiters des années durant).

Puis après un morceau de pizza, nous commençons à nous coiffer, 
car en tant que copine barjo, nous ne pouvions pas simplement enfiler une robe, 
il a fallu faire des coiffures dans le thème !

Et Mandieu qu'on s'est fait chier... XD

Après des heures dans la salle de bain, 45 bombes de laques, 952 épingles
et 8L de sueur, nous sommes prêtes !

Nos hommes et les Twix se préparent eux en 8 secondes,
puis nous partons, direction la fête !

Arrivé sur place, Prune n'est pas là
nous allons donc de nous cacher dans un coin de la salle,

nous attendons, attentonsn attendons encore,
nous dansons, nous faisons des photos, nous hésitons à faire une course de chariot,
bref, nous évacuons le stress comme nous pouvons !

puis d'un coup, un cri "chuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut !!!! elle arrive ! elle arrive !"

Caillasse et moi nous mettons à courir comme des fourmis sous la pluie,
puis nous calmons et prenons un air détendu. (ou presque)

Prune arrive dans notre recoin sombre et nous découvre !

Je crois que cette première surprise fut réussie ! :)

Au cours de cette soirée j'ai rencontré des personnes que je côtoyais en ligne,
Et il s'avère qu'elles sont absolument adorables.

Punaise que ça fait du bien ce regroupement de tarés.

Après avoir réussi à faire pleurer prune avec le livre d'or et le blablablog de Seb, 
après avoir fait une partie de volley dans la salle avec une nappe en papier roulée en boule en guise de ballon et une guirlande en guise de filet (je crois que c'est a ce moment précis que les autres invités ont perdus tout espoir pour ma santé mentale), nous passons aux autres cadeaux et en dernier à la cagnotte.

Je crois que la surprise a été totale.

Prune est resté bouche bée quelques secondes 
avant de faire un discours qui m'a mis la larme à l'z'yeux !

Nous nous sommes quitté en ayant l'impression que la soirée 
était passée comme une étoile filante, mais shootés à l'amitier.


J'ai eu du mal à trouver le sommeil ce soir là,
1 parce que Twixette sautait sur mon lit en disant qu'elle voulait
"retourner danser à la fête"
alors qu'il était 3h30 du matin.

et 2 parce que je n’arrêtais pas de me dire que j'avais une chance monstre d'être en vie, en bonne santé, d'avoir des enfants parfaits (ou presque ;) ) d’être entourée de gens complètement malades,
non mais vraiment hein, des gens insortables, des gens qui font peur au commun des mortels,
des gens comme moi quoi...

Et que quoi les monstres inhumains fassent,
ils n'arriveront jamais à nous empêcher de vivre, de nous aimer, de rire et faire les cons.

Je vais terminer sur les mêmes mots que Prune,
car vraiment ils représentent parfaitement ce que je ressens :


PUTAIN ELLE EST BELLE LA VIE !!




Là suite, dans un prochain article...

En attendant vous pouvez aller lire l'article de Prune sur son anniversaire ici :






PS : Merci pour cette fête ma Prunouille. Merci de faire partie de ma vie.

Ma douce France

"Douce France
Cher pays de mon enfance
Bercée de tendre insouciance..."

Peut-être pas tant d'insouciance finalement.

Hier je me suis couchée avec une boule au ventre, sachant que des choses graves se passaient ;
Ce matin, je me suis choquée, avec la gueule de bois (oui comme dimanche, la tequila en moins)

Il y a quelques jours 50 jeunes sont tombés sous les balles.

Hier soir, un monstre a assassiné un couple de policiers.
Et comble de l'horreur, il a fait cela devant leur petit garçon de 3 ans.

Cet enfant, aujourd'hui orphelin a 3 ans, 3 ans bordel !
Plus ou moins l'âge de mes Twix ! (qui ont 2 ans et demi et 4 ans et demi)

Leurs plus grands drames ont été la disparition de Mr jaune, 
leur poisson rouge (qui comme son nom l'indique, n'était pas rouge) 
et la casse de la petite Fiat 500 miniature de Twix.

Jusqu'ici je ne m'inquiétais pas pour eux,
ils auraient la même enfance que moi (les dinosaures et les mammouths en moins),
une enfance préservée, pleine de rires, de futilités, de joie, d'insouciance.

Quoi de plus normal pour des enfants ?

Mais plus le temps passe, plus je doute de cela.

Quel monde allons-nous leur laisser ?

Bien-sûr, ma conscience (Jiminy criquet de son petit nom)
me hurle de ne pas céder à la peur, qu'ils ne cherchent que ça.

Et je le sais, je le dis et le répète, je n'ai pas peur ! Pas peur pour moi du moins.
Moi je resterai libre et debout,
et si un terroriste arrive au coin de ma rue, je pourrai bien lui dire :

"Hey salut Jean-Jean !! T'as une tâche... pistache !
Et tu dois avoir une bien petite bite pour avoir besoin de te pavaner avec un si gros gun..."


(oui en vrai je dis bite moi aussi)

#VasYFaiSTaMaligne

Mais mon cœur de maman lui à peur pour mes enfants et pour les enfants de mes enfants.

Je ne veux pas d'un monde ou mes enfants vivraient dans la peur et la violence,
comme c'est déjà malheureusement le cas dans certaines régions du monde.

Et le pire dans tout ça, c'est que je suis bien incapable de dire si cette issue est évitable.

J'ai le sentiment inquiétant, que petit à petit nous nous habituons à ces drames
et que petit à petit ces drames deviennent une normalité.


"Douce France
Cher pays de mon enfance
Bercée de tendre insouciance
Je t'ai gardée dans mon cœur
..."


Ces paroles ne sont peut-être pas si fausses, cette douce France, tendre et insouciante,
n'est plus qu'un souvenir.
 (pour l'instant)
  

DIY - Cadre playlist [exposer sa playlist dans son salon]

Il y a quelques jours, on m'a proposé de tester les produits du site carteland,
cela tombait a pique, car j'avais une idée en tête depuis quelques temps,
mais pas un rond jamais pris le temps de la réaliser,

je voulais créer un cadre qui mettrait en avant nos goûts musicaux
(à mon homme et moi, car les goûts musicaux des Twix...
hormis cette cruche de souris verte et ce con de Jean petit qui danse...),

une sorte de playlist visuelle.

Et comme le résultat me plaît assez  et je le partage avec vous.
cliquez sur la photo pour l'agrandir

POUR CRÉER CE CADRE PLAYLIST IL VOUS FAUT :

- 24 visuels (14 cm x 14 cm pour moi)

Personnellement j'ai choisi un motif graphique que j'ai décliner en plusieurs couleurs et sur lesquels j'ai noté mes titres de chansons préférées en blanc.

cliquez sur la photo pour l'agrandir

Et les imprimés sur 24 polaroid paula photo

comme je disais donc, j'ai eu l’opportunité de tester le site carteland
et le rendu est vraiment magnifique, une impression parfaite,
un rendu brillant exactement comme je le souhaitais,

bref, je suis plus que RAVIE et en toute sincérité, je commanderais sans hésiter chez eux à l'avenir pour mes achats de photo ou mes faire-parts
(non pas de faire-parts de naissance, je n'ai pas changé d'avis au sujet d'un 3em Twix ne vous emballez pas)


- un cadre.

Le mien vient d'une petite boutique vendant des objets artisanaux, issu du commerce équitable, le papier a été fait par des moutons mérinos (qui travaillent de leur plein gré) dans une bergerie du Périgord.

Ou alors vous avez l'option Gifi... à 18€ et des poussières le cadre de 50 par 70 cm.
Ou encore ceux de chez Centrakor a 12€ et des poussières.


- Du scotch

- Une règle

- Un jeu de société et/ou un homme pour occuper les enfants.

et puis bien sûr des vis, chevilles et une perceuse pour le fixer au mur, mais personnellement je laisse faire les professionnels pour cette partie, car je serais capable de faire tomber un mur et de me planter une mèche dans la main.


PREMIÈRE ÉTAPE :

- Ne pas exploser le cadre en le déchargeant de la voiture.

DEUXIÈME ÉTAPE :

- Trier les polaroids.


si toi aussi tu penses à dame Béatrice des visiteurs dès que tu entends le mot polaroid tape dans tes mains.


"Un polaroid Jacques ! Le nôtre est cassé les enfants l'ont jeté dans les cabinets"


Personnellement j'ai choisi de les placer de façon totalement aléatoire,
Comme c'est un peu le bordel dans ma playlist, on y trouve de tout, c'est assez représentatif de la réalité.

cliquez sur la photo pour l'agrandir

TROISIÈME ÉTAPE :

- Coller les polaroids !

Alors là, vous vous dites "Punaise ça doit être galère de faire un truc droit"
et ô combien vous avez raison...

Rassurez vous en vous disant que vous avez connu bien pire en collant les stickers sur les jouets Kinder surprise.

Pour ma part, j'ai laissé un espace de 2,3cm entre chaque pola en largeur et 2cm en hauteur.
Bien parler française moi je fais.


pour les coller, j'ai opter pour la méthode dite du "morceau de scotch roulé, comme quand on avait 15 ans et que nous voulions coller des posters sous la soupente de notre chambre"

ce qui permet de ne pas tout arracher si vous devez déplacer un pola, car un enfant à couettes vous a fait bouger en vous mettant un coup de coude. (ça sent le vécu non ?)

QUATRIÈME ÉTAPE :


- Placer la vitre du cadre.

CINQUIÈME ÉTAPE :


- Boire une bière.

Et c'est terminé !
cliquez sur la photo pour l'agrandir

C'était sans doute le DIY le plus rapide de l'histoire de l’humanité.
Idéal pour les personnes pas très manuelles qui souhaitent tout de même dire
"C'est moi qui l'aiiiii faiiiiit"

J’espère que ce petit cadre vous plaira, 
si vous le réalisez, n’hésitez pas à me poster vos photos sur les réseaux sociaux ! ;)

Facebook Twitter Instagram

Les péripéties du slip sale et de la chaussette célibataire.

Lorsque j'étais plus jeune et que j'imaginais ma future vie 
de femme charmante ayant 152 de QI, épouse et mère indigne épanouie.

Je m’imaginais me prélassant sur un transat en bois, 
une petite brise faisant tourner délicatement les pages de mon livre préféré, 
posé à côté de mon verre de jus de fruit, devant ma grande maison, 
mes enfants qui courent et font du vélo dans le jardin, 
mon homme jouant au freezbe avec Spiky notre adorable chien, 
pendant que le dîner chauffe et la tarte aux pommes refroidi sur le bord de la fenêtre.

Puis soudain un cri d’enthousiasme de mon homme :
"Regardez qui vient nous rendre visite ! c'est ce bon vieux Jonathan Garvey et sa famille !"

Oups, je m’égare, ça c'est Charles Ingalls, rien à voir.

Mais j'étais loin de m'attendre à ça :



"ça" c'est mon tas de linge propre désespérément en attente de tri... 
Je suis sympa et vous épargne la photo du linge sale.

Pucelle naïve que j'étais, j'imaginais la layette séchant doucement au vent derrière la maison.

Oh ce n'est pas tout à fait faux, 
j'ai bien un étendage derrière la maison, mais il sert quasiment uniquement pour les draps. 

Draps bien souvent accompagnés d'alaise, housse de couette, couette, taie d'oreiller, oreiller et doudous pour cause d'inondation au pipi en milieu de nuit. 

(pour ceux qui auraient des doutes, je parle du lit de Twix, pas du mien ! 
mon périnée va très bien et mon homme a une prostate de jeune homme, je vous remercie !!)

La layette quand à elle passait une bonne partie de son temps au fond du panier a linge sale, 
les places libres dans la machine se faisant rare à l'époque à cause de la recrudescence de cacas explosif quimontentjusquenhautdudos et de vomitos radioactifs.

Et dans ces cas là, il était (en théorie) évidemment impossible de laisser "mariner" ces vêtements sous peine d'odeurs nauséabonde et moisissures tel un bleu des causses oublié sur un placard.

Aujourd'hui les bodies on laissé place aux t-shirts Cars et aux robes à fleurs
et les Twix  ne font plus caca  ne vomissent plus,
mais les tâches sont toujours là, sous différente formes, 
parfois on ne saurait dire de quelle substance il s'agit, une sorte de patchwork de la tâche...

Entre les tâches de chocolat, de nourriture, de chocolat, 
de crottes de nez, de chocolat, de morve, chocolat, de feutre, de chocolat, de bave 
(ah ben personne n'a dit que les enfants étaient glamour...)

Alors, mon premier reflex une fois cette constatation faite a été de bannir le blanc, 
c'est bien connu "le blanc c'est salissant"
mais c'était sans compter sur le fait que les enfants sont ENCORE PLUS salissants que le blanc

le problème n'est pas la couleur, 
s'ils portent du noir, ils trouveront le moyen d'aller jouer dans des graviers blancs, 
avec des craies ou de se moucher sur leurs manches de pull !

A contrario ils feront une tâche de cambouis le jour où ils porteront pour la première fois 
un ensemble petit rafiot blanc et bleu ciel quivousacoûtélapeauducul..

Les enfants sont formidables !

A la limite peut-être qu'avec un ensemble couleur treillis en toile cirée auto nettoyante 
nous pourrions éviter quelques tâches, 
mais bizarrement impossible d'en trouver dans les magasins...

Encore une magouille pour inciter les vaches à lait parents à acheter plus, 
comme avec l'obsolescence programmer de feu mon aspirateur !  
Honteux ma bonne dame ! honteux !

Tout ça pour dire, que plus jeune je n'imaginais pas avoir 4 panières de linge sale, 
une de linge à repasser et une de linge propre à ranger dans ma buanderie.

Non parce qu'il y a bien sûr le linge sale, 
mais après, il faut encore le trier, le laver, l'étendre, le ramasser, le trier de nouveau, 
et ce avec 2 enfants qui essayent de vous aider 
en marchant sur entre et sur les piles de linge pliés tel Godzilla... 

Passer 8h à regrouper les chaussettes, 
pour finir par avoir quoi qu'il arrive des chaussettes célibataires, 
qui iront dans la boite à chaussettes en manque d'affection sur laquelle j'ai inscris "Meetic
et les y laisser des mois sans jamais trouver leur âme sœur...

Et pendant que nous étions en train de déposer les chaussettes dans leur boite, 
les enfants en ont profité pour faire du jardinage dans les plantes en pot, 
direction la machine à laver pour la 60em fois de la journée...

Comme disait Mufassa le papa qui meurt et nous fait tous pleurer dans "Le roi lion" :

"C'est comme, les maillons d'une chaîne dans le grand cycle de la buanderie..."


Ça c'est vré ça !

L'histoire du flan à la banane (moi) qui va passer à la radio.

Le 15 mars était un nouveau jour à marquer d'une pierre rose !
Le 15 mars j'ai écrit une nouvelle page de l'encyclopédia Niniexpériencetica !
Le 15 mars j'ai pour la première fois de ma vie fait un enregistrement radio !

Ah ben excusez-moi messieurs dames,
mais pour moi c’était une expérience EXTRAORDINAIRE !  
* voix d'enrico Macias* 

Moi petite Nini, haute de mes 23 printemps, je suis encore vierge...

... de toute expérience radiotesque (oui j'ai bien conscience que ce mot n'existe pas)

Alors, je pose le décors de suite : 


- Grippe de compétition depuis 1 semaine.
- Enfant 1 : grippe 1 semaine et demi, nouvellement guéri depuis 2 jours.
- Enfant 2 : grippe depuis 1 semaine.
- Enfant 3 Futur mari : En pleine forme... mais genre, vraiment vraiment en pleine forme ! Avec un capital vannes pourraves au taquet dans la poche.


J'ai cru que je n'allais pas survivre à cette semaine,
mes amies m'écrivaient toutes les heures pour savoir si j’étais toujours de ce monde
ou si j’étais partie rejoindre Mufasa, Claude François, Thoutmosis III
et Plastic Bertrand (comment ça il n'est pas mort ? Oo)

L'une d'elle m'a même dit que j'avais une charmante couleur de peau,
une couleur de bidet qu'elle a dit,
le bidet chez mes parents étant vert kaki, j'avoue avoir eu un peu peur.


Bref, je n’étais pas fraiche du tout,
j’étais tellement droguée par les médicaments que j'avais l'impression de planer,
mon corps était en mode pilotage automatique, mais mon esprit était loin loin loin...

Oui, comme celui de tata paulette lors du mariage de cousin Gontran,
lorsqu'elle était seule sur la piste, complètement bourrée,
à frapper des mains en se dandinant pendant que tous les autres convives
dansaient des slows sur un vieux classique de scorpion.

Mon corps était là, mais mon esprit était en train de jouer à la marelle
 sur un arc-en-ciel aux pays des sucettes géantes
avec une licorne portant des lunettes de soleil en forme de coeur
et un t-shirt "I sex"

M'enfin, revenons à nos moutons.

Avant d’être malade, droguée aux médicaments avec un capital séduction à -155%,


j'ai contacté la radio chériiiiiie FFFFMMMM 
(je fais vachement bien le jingle hein ? je tiens un truc je crois !)
http://cheriefmvalleedurhone.fr/

pour leur parler de l'opération WE LOVE PREMA
(non là on a pas de jingle nous, pas les moyens qu'est'tu veux !)
http://www.nini-et-les-twix.com/2016/02/we-love-prema-nous-voila-teamtwix.html

Lorsque j'ai enfilé mon costume de Nini super culotée,
je me disais que j'allais être magnifiquement ignorée.
Imaginez ma tête lorsque j'ai reçu un message sur ma boite vocale
disant je cite "nous sommes intéressés et pourrions en parler a l'antenne"

Après avoir sauté partout comme un cabri sous amphétamines pendant bien 20/25 minutes,
j'ai composé le numéro de la radio en tremblotant
et... me suis retrouvé bien conne (ho n’ayons pas peur des mots mon biquet)
lorsqu'on m'a proposé de passer dans les locaux de la radio pour faire une petite interview.

J’étais un mix entre la mère de Marie Myriam le jour où elle a remporté l'eurovision 
et un vieux flan à la banane sur un rebord de fenêtre un 15 aout

Mélangée entre joie et décomposition avancée à cause du stress.

Mais rassurez vous, les choses ont changé les jours suivants,
pour ne laisser que la partie flan à la banane le jour J...

Flan a la banane + grippe + droguée au Fervex = Sexitude de folie !

J'ai eu l'impression de faire une entrée en 6em pour la seconde fois,
sauf qu'il n'y avait pas ma mère à côté de moi,
mais son portrait miniature en la personne de Twixette.

Après quelques minutes, le présentateur radio qui va procéder à l'interview arrive,
bon j'avais deja l'impression d'avoir 12 ans
et il faut en plus qu'on me colle face à une armoire à glace,
j’étais a deux doigts de lui tendre mon carnet de liaison
et partir en étude pour faire des dessins moches sur mon agenda Clairefontaine.

Mais bon, vous me connaissez, je suis un bonhomme moi, je ne me laisse pas démonter,
je lui explique que je suis en mode "flan à la banane droguée aux Fervex"  
(en même temps ça saute aux yeux)

et je suis invitée à m'asseoir face au micro rouge pour débuter l'interview.
(avec le casque et tout et tout, en mode David Guetta et tout et tout !)

Les choses se font finalement très naturellement,
je fixe le pauvre homme (je crois que je lui ai d'ailleurs fait un peu peur) pour être sûre de ne pas faire de connerie (si si c'est possible) et je me concentre sur sa voix

#ParOsirisEtParApisTuEsUnSanglierUnSanglier


D'ailleurs, entre nous il a une super belle voix, il devrait faire de la radio !!
Raaaa ça va, je voulais voir si vous suiviez...


Au final, j'ai l'impression d'avoir oublié de dire plein de choses, je m'en veux,
mais vu mon état, c'est déjà un miracle d'avoir réussi à me rendre sur place et ne pas trop bafouiller.

Et puis, c’était une première fois !  (oui j'essaie de me rassurer comme je peux ! XD)

Voilà ;
Je vais passer à la radio, comment je vais me la péter en allant chercher le pain maintenant... mdr
c’était une expérience très sympa, bien que stressante et faite dans des conditions pas très fun.

Je partagerai l'interview sur ma page facebook Nini et les Twix dès que possible.

We love préma nous voilà ! #Team_Twix




Cette année, j'ai l'honneur et la joie de participer à l'opération We love préma en tant que chef d'équipe.

Cette opération organisée par la marque d'eau Mont roucous,
en partenariat avec Vertbaudet, Giotto et créavéa,

a pour but de récolter un maximum de bodies via des équipes de bénévoles dispersées sur toute la France, de les customiser et de les offrir à l'association SOS préma qui les distribuera aux bébés nés prématurés dans les service de néonatologie.



Cette action, a pour but d'offrir un vêtement unique et coloré
là où les vêtements de toutes petites tailles sont majoritairement blanc.

Tous les parents conservent les premiers vêtements de leurs enfants en souvenir,
un petit bodie avec un nounours... un pyjama rose... 
nous donnons à ces enfants arrivés trop tôt de beaux vêtements à conserver en souvenir.

Pour les parents de bébés nés trop tôt, ce premier vêtement à une importance toute particulière,
il représente parfois la fin d'un très long combat ;

En effet, la peau des tout petits bébés est parfois trop fragile pour supporter des vêtements les premières semaines ;

Ces bodies pleins de couleur et d'amour marquent donc le proche retour à la maison !
Le début d'une nouvelle vie, une vie plus "normale".



Mais surtout nous parlons de l'association SOS préma,
qui se bat chaque jour pour accompagner et aider les bébés prématurés et leurs parents.
Et ce depuis plus de 10 ans !


Enfin, au travers de ces petits bodies, nous apportons -à notre tout petit niveau- du soutien,
c'est une véritable chaine humaine qui se met en place sur toute la France,
pour aider les parents à tenir le coup face à cette épreuve,
c'est une façon de leur faire sentir que des personnes sont là pour eux, pensent à eux,
qu'ils ne sont pas seuls...



Pour nous aider à collecter un maximum de bodies
vous pouvez :


1 - Nous faire parvenir des bodies :
Neufs ou d'occasion (en bon état)  
.

Vite ! Vite ! C'est le moment de vider vos placards
et trouver une utilité aux bodies qui dorment dans des cartons depuis des années ! ;)

100% coton (si possible du coton bio)

À ouverture sur l'avant de type cache-coeur (les seuls acceptés par les hôpitaux)

En taille préma, naissance et un mois

2 - En parler autour de vous !



Si vous avez des bodies à fournir,
vous trouverez les membres de mon équipe :
.
.

 
- Au nord de la Drôme (26)

- Au nord de l'Ardèche (07)

- Près de Condrieu (69)

- A Valence et ses environs (26)

- A Macon (71)

- A Villefranche-sur-Saône (71)


Vous pouvez me demander leurs coordonnées par mail :
wlp-team-twix@gmx.com
Via le formulaire de contact : CONTACT
ou par message privé sur les réseaux sociaux.




Des urnes de collecte sont également à votre disposions sur toute la France,
vous trouverez leurs emplacements en cliquant sur la carte suivante :



(la liste sera mise à jour régulièrement, car certaines urnes vont se déplacer)



Si vous n’êtes pas dans le secteur des membres de mon équipe,
vous pouvez trouver une autre équipe proche de chez vous en cliquant sur ce lien :

LISTE DES ÉQUIPES WE LOVE PREMA

Ou faire parvenir les bodies directement au siège de Mont roucous
qui se chargera de les répartir dans différentes équipes.

Société des Eaux de Mont Roucous
WE LOVE PREMA
Puech del Vert
81230 LACAUNE



La collecte se déroulera du 15 février 2016 à tout début septembre 2016

Vous pouvez nous retrouver sur les réseaux sociaux (en particulier instagram) sous le hashtag #Team_Twix et l'opération plus généralement sous le hashtag #WeLovePrema

On compte sur vous !!

Merci pour eux !


source : compte instagram de Mont roucous







Je souhaite également remercier Easyflyer.fr
qui a de suite répondu présent pour nous aider en fournissant tous les flyers nécessaires à mon équipe ! Bravo pour leur solidarité et merci à eux !

Lui...

En bientôt 2 ans de blogging je vous ai parlé de beaucoup de choses,
de moi évidemment, des Twix, de mon utérus, de mon périnée, de ma cellulite,
de ma mère, de mon lapin, de ma maison, de mes galères, de certaines de mes amies,
de ma vie de maman, de ma vie tout simplement,
mais jamais de celui qui connait tout ça mieux que personne
(surtout mon périnée et ma cellulite).

Aujourd'hui je vais vous parler d'amour, aujourd'hui je vais vous parler de lui.
Je ne fête jamais la saint Valentin, mais cette année je fais une petite entorse à mes principes.
(en même temps nous ne sommes pas le 14 !)

Je vous préviens de suite, à la fin de cet article vous aurez envie de me frapper,
j'ai d'ailleurs moi-même envie de me mettre un coup de boule tant ça ne me ressemble pas,
Mais je ne peux pas, j'ai les cervicales fragiles...


Bref quand il faut y aller... il faut y aller !

Lui, c'est le père des Twix,
mais avant ça, Lui c'est mon homme, mon amant, mon meilleur ami, mon boulet.

Si j'étais Stone il serait mon Charden.
Si j'étais Hardy il serait mon Laurel.
(Oui Hardy c'est le petit gros et alors ? c'est une coïncidence... une coïncidence je te dis !).
Si j'étais Kendji, il serait ma guitare.
Si j'étais une patate il serait mon fromage à raclette.
Si j'étais Véronique il serait ma Davina. (le justaucorps rose en moins).
Si j'étais Taylor Lautner il serait mon Email Diamant.
Si j'étais un homme, il serait capitaine d'un bateau vert et blanc. #DianeTell

Bref, lui c'est ma moitié, mon keum, ma drogue, ma dope, ma coke, mon crack, mon amphétamine, l'as de trèfle qui pique mon coeur.


[Petite pause, ça va vous tenez le coup ?
non parce que j'ai encore plein plein plein de trucs romantiques à dire, ce n'est que le début...
Ok on reprend]


Bientôt 9 ans qu'il me tourne autour comme un moustique tigre autour d'un mollet et que je lui mets de petits taquets pour qu'il ne s'arrête pas.

Tout a commencé par un "pwutain il n'est pas moche le mec là-bas ! avec sa meuf..." avant un concert (je découvrirai plus tard que sa meuf était en fait sa soeur), de quelques mots échangés sur un forum de musique, rapidement suivis de quelques blagues sur MSN (je sais, ça met un sacré coup de vieux), un coup de foudre rapidement chasser à grand coup de new rock, car cet amour était inconcevable,

puis un regard avant un concert, puis un sourire, puis un filet de bave toujours avant ce concert,
des vannes de mes proches, disant qu'il avait je cite "manger pour les 10 ans à venir tellement il me bouffait des yeux !", des "tssss arrêtez vos conneries bande de nazes ! il va finir par vous entendre !!!!".

Des heures de discussions en ligne, des heures de rires.

Un jour le lien d'une vidéo de Matmatah qui en disait long, un "peut-être que c'est finalement possible",

une phrase : "on devrait se voir...", un RDV à la gare,
un "mamaaaan... j'ai RDV avec une copine a la gare, tu me déposes ?",
des regards qui se croisent, un peu de stress, la boule au ventre, un sourire, un "bonjour", un câlin, des rires,

un message de ma mère disant qu'elle le trouvait ma copine très très très beau et qu'elle espérait que je passerai un bon après-midi avec lui...
un "j'ai une mère extraordinaire",

une desperados, un sourire, des rires, encore des rires, un regard,
un sourire, un rapprochement, un frôlement, un bisous sur la joue, un autre...
un peu plus prêt... un baisé, un coeur qui éclate, des sourires bêtes,
des rires, un "a bientôt...",

Des doutes, des peurs, des discussions avec mes amies,
Des "c'est lui Nini... pas un autre...", "Ça crève les yeux que vous êtes fait l'un pour l'autre",
"Mais enfin... il est trop vieux !!!!!",
une phrase "fait comme TOI tu le sens, n'écoute pas les autres",
des heures à douter, réfléchir,
lui, moi, la différence d'âge,
pour finir par me rendre compte que c'était une évidence... que c'était lui !

C'était il y a bientôt 9 ans et je m'en souviens parfaitement, comme si c'était hier,
c'était l'une des plus belles journées de ma vie, ce jour-là j'ai vécu ce que d'autre attendent des années, j'ai su ce qu'était le coup de foudre, le vrai.

Depuis, nous ne nous sommes jamais quitté, nous avons eu des disputes bien sûr, des "putain qu'est-ce que tu as encore foutu avec le lave linge ?", "t'es vraiment une face de pet, tu me saoules !!", des nuits "à l'hôtel du cul tourner" comme disent les vieux et les ringards, des hauts et des bas, mais nous avons SURTOUT eu des rires, vraiment vraiment vraiment beaucoup de rires, des fous rires à en pleurer même (et après on s'étonne que j'ai des rides, lui dit que je me fais vieille... p'tit con !!), des baisers, des regards qui en disent longs, des silences qui en disent tout aussi longs, des larmes partagées.

Nous avons eu deux magnifiques enfants, aussi tarés que leurs pauvres parents.

Je ne sais pas de quoi demain sera fait, je ne suis pas naïve, mais je remercie le ciel et Josephine ange gardien d'avoir mis un tarés comme lui sur ma route, un homme courageux, travailleur, attentionné (mais pas trop !), chiant (faut bien le dire), qui ose me vanner (beaucoup), qui se laisse vanner (beaucoup), avec qui on peut rire de tout, tout le temps, mais aussi parler sérieusement, ouvrir sa coquille pour se livrer, ne rien avoir besoin de dire pour qu'il me prenne dans ses bras et me rassure, à travers les yeux duquel on se sent belle (un peu) et avec qui on a envie de vieillir et partager des parties de scrabble entre des chiffres et des lettres et question pour un champion.

- "J'avais kekette en 7 lettres, mais toi tu ne te souviens pas que cette partie de l’anatomie existe n'est-ce pas ?"

- "Qu'est tu dis mamie ? Tu veux manger une omelette ?"

- "Mandieu... il est plus sourd que mon pot de chambre..."

- "J'ai entendu ! tu vas voir ce que je vais te faire dans la chambre moi !"

- "Oh non, ne parle pas de maleur ! Y'a Julien Lepers 3em du nom qui commence sur Fr3 regarde"

- "Tu as pensé à acheter des figolu ?"


Pardon, je m'égare...

Lui c'est un homme suffisamment confiant pour ne pas m'emprisonner,
mais aussi suffisamment amoureux pour jouer les jaloux quand il le faut (et j'adoooore ça !!).

Un homme à qui je n'ai pas besoin de dire "je t'aime", "je t'adore", "tu es mon petit boudin créole" pour qu'il sache que je tiens à lui, un homme qui n'aurait pas besoin d'un article plein de grandes phrases pour savoir qu'il fait partie de ma vie, partie de moi, mais un homme suffisamment merveilleux pour mériter une fois de temps en temps que je hurle au monde entier à quel point je l'aime et à quel point il me rend heureuse. (sauf quand il ne trie pas le linge et ruine mes fringues)


PS : ne t’emballe pas mon chéri, je ne vais pas devenir romantique pour autant et il y a une couche pleine de caca à changer (c'est ton tour !!) =D

Son premier anniversaire avec ses copains !

Aujourd'hui, j'aimerais vous parler de la journée de samedi,
car cette journée était THE journée pour Twix,

Oh non il n'a pas eu droit de manger des bonbons à 11h52,
Oh non il n'a pas eu le droit de se coucher à 23h30,
Oh non il n'a pas eu le droit de boire de la manzana à la paille,

Mieux que ça !

Il a fêté ses 4 ans et surtout fait sa toute première fête d'anniversaire avec ses copains de l'école.

Grand moment n'est-ce pas ? une étape de plus de franchi.

Pour l'occasion, j'avais préparé (avec l'aide de mon sergent chef Twix) des invitations
qu'il s'est fait un plaisir de distribuer à ses copains.
Les parents étaient déjà au courant qu'une fête se préparait,
mais les enfants étaient contents d'avoir leur petit bout de carton et cela faisait un petit souvenir en plus.

Il a fêté ses 4 ans, il a donc eu droit d'inviter 4 enfants.
qui ont de suite répondus présent !

Ça fait plaisir !
Les parents ne se sont donc pas arrêté à mon physique et mon attitude de psychopathe... xD
 .

 .
Autant vous le dire tout de suite : J'avais la pression pour cet anniversaire !
.
Je suis le genre de personne à stresser lorsque le papier toilette est mis dans le mauvais sens dans le dévidoir, alors un anniversaire... whaouuuu la pression !!

Mais je ne voulais pas pour autant en faire trop, je ne suis pas franchement branché "chichi"
(sauf ceux qui se mangent... *bave*)
je n'aime pas en mettre plein la vue des gens, je voulais donc une fête simple.
 .

 .
Quelques jours avant l'anniversaire nous sommes évidemment allés faire des courses,
l'idée de base était d'acheter des ballons et des assiettes en carton spiderman. 

Nous sommes ressortis avec les ballons, les assiettes spiderman,
mais aussi les verres spiderman, les serviettes spiderman, les masques spiderman,
les sacs à cadeaux spiderman et la nappe spiderman...

Oh Dieu de la surconsommation, pourquoi tant de haine ?

#PiègeAparentsPigeons

Twix avait des étoiles plein les yeux !
Et moi des messages de mon banquier plein mon portable...
.

.
Le Jour J

Avant toute chose, je dois préciser que j'ai perdu un poumon en gonflant 37 ballons !!!!
Oui oui, 37.
Si ça ce n'est pas de l'amour!

Puis à 14h20 les premiers invités sont arrivés,
les parents était bien sûr de la fête, seul le père d'un des invités n'a pas pu rester.
.

En quelques minutes ma maison étaient pleine de vie,
5 parents bourrés de caféine et 6 enfants de moins de 4 ans pour les surveiller.
.


16h l'heure du gâteau !!

"Voila le gâteaaaau sorteeeez les couteaaaaux ! La pièceeee montéééée on va la démoooonter !!" 
 .
(la chanson en tête c'est cadeau, je l'ai en tête depuis une semaine moi madame)
 .
.
Des heures de travail avalées en deux minutes,
mais les sourires sur les visages de mon Twix et ses copains valaient largement la peine !

.
Twix a évidemment été pourri gâté par ses copains.
malgré que j'ai demandé aux parents de ne pas faire de cadeaux... lol

.
En exclu mondiale une photo de SpiderTwix :

je crois que s'il pouvait dormir avec ce déguisement, il le ferait ! xD

.
Avant de partir à 17h30/18h, les enfants ont reçu un petit sac
dans lequel nous avions glissé quelques surprises :

- Un masque de spiderman
- Deux boites de mini smarties
- Un kinder
- Une petite moto à friction
- Des ballons de baudruche
- et un célebre "truc à bulles"
(mais si ! le truc qui fait des bulles et dont personne ne connait le nom exact...)
.

.
Au final cet après-midi est passé vite, mais nous avons vraiment profité, autant les enfants que les parents.

Je ne saurais d'ailleurs pas vous dire qui des enfants ou des parents ont le plus rit,

C'était vraiment une super fête d'anniversaire, simple mais pleine de rires.

et c'est bien là le principal.

Vivement l'année prochaine !!
.

.
Et vous ??
.
Racontez-moi comment se sont passées
les premières fêtes d'anniversaire de vos loulous.

:)

- A R T I C L E S _ R E C E N T S