Mon expérience avec le stérilet cuivre


Attention Attention cet article peut contenir des propos choquants pour les hommes,
les personnes sensibles, les hommes, les personnes ayant mangé mexicain au petit dej' et les hommes...


Aujourd'hui nous allons faire un point contraception !

Car je parle souvent de bébés/d'enfants, mais je ne voudrais pas me retrouver avec une équipe de foot au grand complet dans mon salon !

Quoi que je ne dirais pas non à un Zlatan Ibrahimovićhouille dans ma chambre... mais c'est un autre sujet !

http://www.nini-et-les-twix.com/2015/03/mon-experience-avec-le-sterilet-cuivre.html

Jusqu'à ce que je décide d'avoir Twixette -mon second bébé- j'étais sous pilule

Ah... qu'elle était bien la petite pilule de Nini...
*accent du sud comme dans la petiteuh chèvre deuh monsieur Seguin*

On s’entendait bien toutes les deux, mon réveil me rappelait de la prendre chaque jour à 20 heures tapantes, il y a bien eu quelques oublies, mais il fut extrêmement rare et sans conséquences, nous avons vécu ensemble presque 6 ans.

Puis un jour, un exécuteur testamentaire nommé Génétique a frappé à ma porte et m'a indiqué que ma mère m'avait laissé un héritage sympa qui m'interdisait les hormones.

Ça c'est con...

Je me suis donc remémoré mes cours d’éducation sexuelle où nous parlions de contraception au collège

Pilule = Hormones = Non

Stérilet hormonal = Hormones = Non

Implant = Hormones = Non

Il ne restait pas beaucoup de choix :

1 - La ligature des trompes = Trop jeune, trop radical.

2 - Les préservatifs = C'est marrant je n'imaginais pas avoir de prévoir un budget capote après 8 ans de relation...

Et donc le stérilet cuivre
Après avoir demandé l'avis de ma sage femme sur son efficacité, car vraiment je ne veux pas de 3em enfant.

Vous comprenez les Twix ça marche par 2, je serais obligée de changer de nom ! et de voiture, de maison, de psychiatre...

Droguée du net que je suis, j'ai fait un saut sur Google pour avoir des avis, la grande majorité étaient très bons, certain précisaient que les règles étaient plus abondantes, mais tout à fait gérables.

Je me suis donc lancée (en même temps pas trop le choix hein)


Je ne vais pas vous mentir, le jour du RDV chez le gynéco pour la pose j'étais très légèrement stressée malgré les décontractants et les 15 sortes de spasfon et d'homéo qu'on m'avait prescrit avant la pose.

Bon ok... j'étais en panique totale, j'ai même engueulé mon gynéco !!!!

36 15 Nini et sa grande gueule

Pour rien, car je n'ai pas eu mal du tout ! je n'ai même pas eu le temps de réfléchir que la bête était déjà en place.


Les jours suivants j'ai énormément saignée (au ben je vous avais prévenu ! on est glam ou on ne l'est pas ! moi je ne le suis pas !) tellement que me sentais très faible, j'étais devenue d'un blanc immaculé comme lors d'une bonne gastro et ayant tendance à faire de l'anémie comme copain le cochon, j'ai tourné de l'oeil plusieurs fois,

heureusement j'étais en pleine rééducation périnéale et ma sage femme a pu me prescrire de l'homéopathie pour arrêter les saignements et me "requinquer" (je ne suis pas glam et en plus j'utilise des expressions de vieux) elle m'a rassurée et dit que c'était normal au début, qu'il fallait attendre plusieurs cycles pour que les règles se stabilisent.

J'ai attendue...

1 mois...
2 mois...
3 mois...
6 mois...

Les règles étaient toujours très abondantes, pas autant que le premier cycle après la pose, mais quand même extrêmement abondante, même hémorragiques le deuxième jours.

En prime elles étaient totalement anarchiques et elles duraient 10 JOURS !!!!

Et surtout elles étaient accompagnées de douleurs très fortes, avant et lors des règles, mais aussi pendant l'ovulation, j'ai même plusieurs fois dit à mon homme que mes règles me fatiguaient plus que mes accouchements et c'était vrai !

Je me disais chaque mois que je devais prendre RDV chez le gynéco bien sûr, mais il n'était pas évident de trouver du temps, d'autant plus que nous n'avons pas été aidés avec l'inondation qui nous est tombée dessus et je me disais que je n'avais pas vraiment d'autre choix, c'était soit ça, soit des préservatifs et l'option préservatifs jusqu'à la ménopause m’emballait moyennement.

Et puis je l'avoue... j'avais peur !!!!

Mais ces dernières semaines j'avais mal au ventre en permanence, la vie m'était devenu impossible,
Après 11 mois de galère j'ai donc téléphoné à mon gynéco qui... était à la retraite !
on m'a proposé de me mettre sur une liste d'attente pour voir un de ses confrères en mai (au mieux).

C'est dingue d'avoir autant de chance, je devrais jouer au loto !

j'ai donc contacté le gynéco d'une de mes copines, lui ai expliqué la situation et miracle !
Il m'a donné RDV pour le surlendemain.

Je n'en menais pas large avant le RDV, j'ai même hésité à boire un verre de whisky pour me calmer tant j'étais en panique, puis ayant l'alcool mauvais et une tendance à engueuler les gynécos, je me suis rabattu sur de l'euphytose et du spasfon.

Bref, je vous passe les détails sur la salle d'attente verte pomme et le gynéco bavard (mais adorable !)
Il a retiré mon stérilet hyper rapidement et je n'ai absolument rien senti, encore moins que lors de la pose !

OUF !

Et surprise, il m'a dirigé vers un de ses confrère, pour faire des examens plus poussés pour mes problèmes sanguin et si les résultats sont bons je pourrais peut-être avoir une pilule ou un stérilet hormonal !
JE SUIS JOIE !

le changement a été radical, à peine arrivé à la voiture les douleurs avaient commencer à s'atténuer,

Depuis j'ai retrouvé une vie normal, plus de douleurs à longueur de temps, plus de règles hémorragiques.


Au début de mes règles après la dépose, j'ai même cru avoir un problème pour perdre "si peu" et ne plus avoir mal du tout !


Punaise, on ne s'en rend pas compte, mais des règles normales, c'est quand même bien cool !!


-----------------------------------------------------------------------------

Attention, je ne dis pas que toutes les femmes vont avoir les mêmes galères que moi, bien au contraire, la plupart des femmes le supportent très bien, c'est une des raisons qui m'a poussée à en mettre un, 

mais il faut le savoir, certaines femmes ne les supportent pas, 
c'est comme ça et on ne peut pas le savoir à l'avance.

Alors si vous hésitez, essayez, ça ne coute rien.
;)

14 commentaires :

  1. Réponses
    1. Préservatif, pas le choix, mon homme n'est pas chaud pour la vasectomie et je n'ai droit a rien d'autre. ^^"

      Supprimer
  2. Ah c'est cool de voir un article qui parle du stérilet avec tout ses mauvais côtés. J'ai moi même opté pour un DIU en cuivre (la pillule, c'était vraiment pas la joie pour moi et les hormones en général). J'ai eu un peu tout ce que tu mentionne et j'ai même eu trèèèèès mal au ventre (mais en fait le stérilet avait commencé à se barrer, c'était pour ça). Bref, après la pose de mon deuxième stérilet, tout va mieux. Bien sûr les règles sont interminables mais ça s'améliore. Et puis, je voulais tellement fort bannir les hormones de ma vie que je me suis accrochée à ce stérilet coûte que coûte et je ne regrette pas. Et surtout, vive le retour de la libido !!!! YOUHOU !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey c'est rassurant de ce dire qu'on est pas seule dans cette galère, même si pour ma part le stérilet n'avait pas bouger, c'est "juste" mon corps qui ne le supporte pas. :/

      C'est marrant je parlais juste libido, enfin plutôt de la non libido (lol) a cause de certaines pilules, avec une amie ce matin.

      C'est aussi pour ça qu'il ne faut pas hésiter et essayer ! :)

      On pour ma part ça n'a pas été le top, mais au moins j'aurais essayé !
      Et puis des fois tout va très bien. ;)

      Supprimer
  3. J'en ai eu un.
    Pose nickel !
    Règles pas plus abondantes.
    La contraception rêvée !!!
    ....jusqu'à ma grossesse....
    ( celle dont je parlais justement aujourd'hui 😉)
    Mais les accidents sont rares. Et vivre sans hormones c'est quand même appreciable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que c'est une contraception top quand tout va bien !
      D'où mon "essayez ça ne coûte rien" :)

      Supprimer
  4. Vraiment dommage c'est vrai que c'était la contraception idéale pour toi. Du coup tu repars pour la pilule?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le moment non, je suis toujours interdite de pilule, donc préservatif (oh joie !) en attendant un RDV chez un angiologue pour faire un bilan et peut être par la suite avoir une pilule sans progestérone. Mais rien de sur malheureusement, je risque d'être interdite a vie. :/

      Supprimer
    2. Franchement ça craint quand même c'est même contraignant j'espère que ça va se régler vite vite.

      Supprimer
  5. Justement je vais y passer dans quelques semaines..jai peur!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Tout d'abord merci pour ton témoignage car je ne vois que des commentaires positifs sur le net et je me sentais si seule...Car depuis deux mois j ai des règles très douloureuses. J'ai tout le temps mal au ventre comme des ballonements ou crampes et ça dure plusieurs jours avant et après mes règles c'est très perturbant et inconfortable j'ai tout de suite pensé au stérilet cuivre que j'ai depuis un an.
    J'ai toujours eu des cycles réguliers avec des regles peu abondantes. Mais depuis la pose c'est beaucoup plus abondant et plus long.
    Je vais prendre rendez-vous pour le retrait en espèrent que ça ira mieux après je ne compte pas reprendre la pilule mais je pense plus au boîtier clearblue. Et toi peux-tu me decrir les douleurs que tu avais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      Mes douleurs étaient un peu comme avoir une tronçonneuse dans le ventre... lol

      Plus sérieusement, c'était un mélange entre les douleurs de règles très fortes et des crampes/spasmes.

      Si les douleurs sont présentes depuis "seulement" deux mois, il est possible que ton stérilet se soit un peu déplacé, ce qui provoquerait ses soucis et serait "réparable" (je te le souhaite)

      J'ai pensé au boitier Clearblue moi aussi, mais j'ai tellement peur de tomber enceinte que j'ai abandonné l'idée.

      J’espère que tu trouveras la contraception qui te convient et que tes douleurs cesseront vite.

      Supprimer
  7. Bonjour,
    Essayez les ovules spermicides. Ça se pose 4-5min avant (temps de préliminaire). Celles qui m'ont dépanné efficaces 4h mais ue pour un rapport. C'est très gras donc niveau lubrifi

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour ca fait 4 ans que j'ai arrété de prendre des pilules et je les ai substitué par un stérilet en cuivre, au début mes règles étaient abondantes
    pendant les 2 premières jours mais plus tard tout va bien j'ai deux petits choux et je crois que je n'ai plus l'intention d'enfanter pour une troisème fois donc voilà

    RépondreSupprimer

- A R T I C L E S _ R E C E N T S