C'est comment être une "fille de vieux" ?

En ce moment j'entends beaucoup parler des femmes qui comme moi sont devenues mères plus jeunes que la moyenne.

Mais j'ai déjà abordée ce sujet dans un article "Jeune maman au sens propre", alors je vais changer de disque et parler de l'inverse, des femmes et hommes qui deviennent parents plus tard que la moyenne.

Évidemment il serait ridicule de ma part d'écrire sur ces femmes, de les juger ou parler en leur nom ;

Alors je vais apporter mon modeste mais, néanmoins tarré témoignage sur le sujet, en tant que personne née de parents de plus de 40 ans.


Je voudrais avant tout préciser que ces paroles n'engagent bien sûr que moi.

Lorsque je suis née, mes parents avaient respectivement 41 et 45 ans et sont restés ébahis devant la beauté de cette enfant lumineuse et braillarde...

Les premières années de ma vie je n'ai évidemment pas remarqué cette "différence", ma maman n'était ni plus ni moins que "ma maman", toujours magnifique avec son rouge a lèvres carmin et son parfum Trésor de Lancôme (oui ça m'a marqué, j'ai toujours été une personne extrêmement superficielle... mdr ;) ) mon père lui avait une moustache qui lui était rester de sa folle période années 70 (Alléluia il avait abandonné les pantalons pat' def' pour de bons vieux jeans taille haute)

Nous vivions tous dans notre petite maison à la deco so 90', je reconnais que ce n'était pas la meilleure période pour la deco, mais bon, on fait avec...

J'ai réellement pris conscience de ma "différence" lorsque nous avons déménagé pour une ville totalement inconnue, je devais être en CP, par une petite phrase innocente venue d'un élève

"c'est ta maman ou ta mamie"

cette petite phrase anodine a été suivie de plus difficiles, de plus cruelles

"Tes parents sont vieux !!"

"Ton père a l'âge de mon grand-père!!"

Mais sincèrement, elles étaient assez rares et je n'y portais pas vraiment attention, même si ces petits piques sont restés graver dans mon coeur jusqu'ici, mes parents étaient parfaits à mes yeux, leurs âges n'avaient aucune importance. j'étais heureuse et n'aurais rien changé (ou alors j'aurais demandée une piscine chauffée)

Après le passage au collège je n'ai par contre pas eu de remarque de la part des autres élèves,
Mais j'ai vu le "fossé générationnel", mes amies avaient droit a tout plus vite que moi, portables, internet (oui à l'époque nous n'avions pas un ordinateur dans les mains dès la salle de naissance ! excusez-moi d'être âgée... lol), les sorties, ect...

A l'époque j'étais parfois un peu frustrée par ça, adolescente boutonneuse et rebelle que j'étais, mais par contre j'ai toujours été consciente que mes parents faisaient d'énormes efforts pour "rester dans le coup" (mon dieu, comment puis-je sortir une expression pareille en 2015), qu'ils avaient vraiment assouplie leur mode d'éducation pour moi, qui était la dernière de la fratrie, bien plus jeune que mes frères et soeurs.

Plus tard, et malheureusement pas si tard que ça, j'ai perdue ma mère, je vous en ai déjà parlé dans "être une maman sans maman", j'avais 17 ans, et je n'ai pas pu m’empêcher de penser que si elle m'avait eu plus jeune, j'aurais plus profité de sa présence, qu'elle connaitrait surement les Twix, qu'elle avait été égoïste...


Puis les années passant j'ai compris que non, c'était simplement un manque de chance pour moi, certaine personnes partent jeunes, d'autres âgées, elle est partie relativement jeune, c'est comme ça, c'est la vie...

Et non les choses n'auraient pas forcement été mieux, car à côté de tout ça j'ai eu énormément de chance, mes parents étaient de "la vielle école" ma mère pouvait réciter toutes ses leçons par coeur, alors qu'elle les avait apprise 40 ans plus tôt, ils étaient des livres d'histoire vivants, me parlant de leurs grands-parents, certains nés au 19em siècle et qu'ils avaient connus !

Vraiment aujourd'hui je pense que je peux le dire, si c'était à refaire je n'échangerais ma place pour rien au monde, même pas pour des Mister Freeze au coca et aujourd’hui je peux le hurler...


je suis fière d'être une fille de vieux !!!!

9 commentaires :

  1. bravo!!! superbe temoignage....
    j'en suis bluffé

    signé la fille de pas vieux mais a la mentalité de vieux (j'ai eu sensiblement la même éducation que toi alors que ma maman n'a que 25 ans de plus que moi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !! :)

      Tu sais j'ai 19 et 21 ans de plus que les Twix et a mon avis, je risque d'être pire que mes parents... dans ma tête j'ai 82 ans ! Lol

      Supprimer
  2. j'espère que mes enfants le seront aussi. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de raison, si vous vous adapter. :)

      Supprimer
  3. Quelle chance davoir des souvenirs si heureux. Joli temoignage merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les souvenirs ne sont pas si heureux malheureusement,
      mais j’essaie de faire le tri et de ne garder que le meilleur. ;)

      Supprimer
  4. Et tu as bien raison d'être fière d'eux :D

    RépondreSupprimer
  5. J'ai adoré lire ton article et découvrir "l'autre parentalité " ( je suis fille de très jeunes lol )

    RépondreSupprimer

- A R T I C L E S _ R E C E N T S