Accoucher sans sentir les contractions. Mythe ou réalité ?

Quand on parle d'accouchement, bien souvent on commence par parler de la première contraction, celle qui sera suivie par des dizaines, des centaines d'autres, pour finir par une douleur telle qu'on a l'impression d'avoir a faire à un remake de l'exorciste (le vomis en moins ! encore que...)
 
On parle moins des femmes qui accouchent sans contraction,
enfin je devrais dire sans sentir les contractions et pour cause, ces femmes sont plutôt rare.

Et bien, j'aurais peut-être du jouer au loto ce jour de novembre 2013, lorsque Twixette à décider de pointer de bout de ses couettes...

Et oui, je fais partie de ces femmes, qui ont accoucher sans que ça se voit sur leur visage !

Pour Twix j'avais eu un accouchement plutôt classique, déclenchement début des contractions quelques minutes plus tard, 12h heures de travail, des contractions gérées très bien grâce a la sophrologie, mais tout de même un peu douloureuses (6/10 niveau douleur au max), je me revoie très bien regarder mon homme après la pause de la péridurale et lui dire "mon Dieu que j'aime l’inventeur de la péridurale !!" oui dans un moment pareil j'aurais pu trouver plus romantique...

Pour Twixette par contre les choses ont été quelques peu différentes,

Tout commença (tintin power) un après-midi de novembre, je me baladais avec ma voisine et mon Twix, lorsque j'ai comme à mon habitude sortie une connerie et dis "Je tape bien du pied, mais elle ne veut pas sortir..." en tapant frénétiquement le sol avec mon pied d'éléphant ;
Manque de bol, ma poche des eaux aussi voulait faire dans l'humour... elle a donc fissurée à ce moment précis !

Direction la maternité, je n'ai pas de contraction, mais je suis à 3cm, on me propose un décollement de membrane pour essayer d’accélérer les choses, ce que j'accepte (pauvre de moi, quelle idée saugrenue... saugrenue = le mot improbable du jour) ;
Les heures passent toujours pas de contractions, enfin quelques contractions sur le monitoring, mais je ne les sens pas, les contractions viennent, s'arrêtent, les sages-femmes me disent qu'elles vont augmenter petit à petit et que je vais finir par les sentir, mais non, rien, je passe la nuit, dort (presque) normalement, sans aucune douleur ;

Je pense que je verrais toute ma vie la tête de la sage-femme lorsqu'elle m'a demandé le lendemain matin - après presque 1 heure de monito - si j'avais des contractions, que je lui ai répondu "non pas une", qu'elle a regardée le monitoring et dit "mais si vous en avez toutes les 7 minutes et des fortes !!", qu'elle a bloquée, regarder mon visage, puis le monito et enfin dit bouche bée "mais vous ne la sentez pas la contraction là ????" face a une Nini tout sourire entrain de plaisanter.

On me déclenche en milieu de matinée, puis on m'examine dans la foulée, 6cm !
euh... faudrait peut-être que je pense à appeler mon homme qui est tranquillement chez le médecin pour sa patte folle (souvenez vous il a eu la grande idée de se faire une double entorse ligament croisés de la cheville 1 semaine avant ma ponte)
 

Je ne souffre toujours pas, je vois mon ventre se durcir, parfois je sens que ca tir un peu mais rien de plus, lorsque la sage-femme me demande de noter la douleur je lui réponds "1 ou 2/10" (pour vous faire une idée c'est moins que des douleurs de règles) même pas besoin de me concentrer sur ma respiration.

Pose de la péri (vraiment très légère) par sécurité, car parfois lors des accouchements tels que celui là, les contractions arrivent d'un coup par surprise et comme je suis déjà sous oxygène à cause de mon asthme et que Twixette elle sent bien les contactions, on ne va pas en rajouter...

Moins d'1h30 après la sage-femme nous annonce que je suis à dilatation complète, mon homme a fait une tête mémorable, sa fameuse tête de lapin pris dans les phares d'une voiture et dit "A bon ? Déjà ?", surpris car je suis encore au taquet, avec une moyenne de 10 conneries a la minute, normal, je ne sens rien, je ne suis pas fatiguée, je n'ai pas eu de douleur depuis mon arrivée a l'hôpital, je suis aussi étonnée que lui, même si je commence à me faire à l'idée que cette fois, les contractions ne seraient pas pour moi. Whouuuuuhouuuuu

On pousse une première fois pour "voir si je me souviens comment faire", impeccable, aller 3 poussées et un bébé sur le ventre ! un !

Je n'ai pas du tout senti les contractions, mais par contre j'ai tout senti lorsqu'elle est née (dans le bon sens du terme)

Voilà comment est née ma merveille, sans douleur,  sans bruit, presque par surprise.
J'ai bien, conscience de la chance que j'ai eu et que certaines me maudissent, mais nous avons mis quelques jours à atterrir après cet accouchement hors normes, en particulier mon homme,
nous sommes tellement conditionnés, pour nous il est normal et obligatoire d'avoir mal lors d'un accouchement ;

Avant je pensais que les rares témoignage de femmes ayant accoucher sans sentir de contractions étaient faux, qu'elles en rajoutaient, mais ça c'était avant...

10 commentaires :

  1. Pas mal le truc de ne pas sentir les contractions... du moins une fois qu'on est arrivé à la mater (avant ça peut être un peu chaud...). Veinarde !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai eu presque le même, niveau douleur je n'ai sent que très tard et une fois la péri posée plus rien c'était le top ;)

    RépondreSupprimer
  3. Effectivement ce n'est pas courant de lire un tel témoignage ! Cela dit, c'est bien de savoir aussi que ça existe !

    RépondreSupprimer
  4. Hihihi
    pour sushinou je vais a la maternité à 32 sa car fissure de la poche des eaux et pareil aucune douleur alors que j'avais des contractions toutes les 5 min très fortes et que mon fils était en souffrance foetale et j'étais ouverte à 3 lol
    bon j'ai eu une césa au final car ils m'ont allité pour garder bébé au chaud et couper toutes les contractions
    la je suis a 39 sa + 4 toujours aucune contraction en vue donc controle chez le gygy cet aprem pour voir ou on en est ^^ et voir si je peux enfin pondre surtout XD

    RépondreSupprimer
  5. Ce témoignage est incroyable ! Même si j'en avais déjà entendu parler, j'ai beaucoup de mal à m'imaginer les sensations que cela peut produire… C'est un peu comme si ton corps faisait les chose sans te prévenir, sans te tenir informée ? C'est vraiment curieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, l'impression de ne pas être informé de l'avancement. ;)
      Quand on a des contractions on les sens évoluer, on se doute que l'accouchement approche, là rien de rien.
      Quand la sage femme me disait que le travail avançait, c'est tout juste si je ne lui rigolais pas au nez en lui disant "tu te fout de moi ?" Lol

      Bon ca a ses avantages bien sur, mais c'est étrange et assez déstabilisant.

      Supprimer
  6. Très joli témoignage et très bel accouchement ;) Ça a dû effectivement te faire tout bizarre !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai vécu la même chose ou presque....Je suis arrivé à la maternité parce que nous étions le jour du terme...mais sans jamais avoir senti de contractions (ou presque) en 9 mois de grossesse. Arrivée à la maternité, on m'annonce que je suis à 2 et la sage femme me propose un décollement aussi, j'accepte....2h après sans souffrance particulière, je suis à 4, je passe en salle de travail...1h après à 5, on me propose la péri, que j'accepte mais sans avoir mal...je la prends au cas où...et quelques heures plus tard Minouchette sera là...mais moi je ne sais pas ce qu'est une contraction....la seule douleur ressenti était une douleur dans le dos similaire à ce que je ressens quand je suis réglée...on verra pour le suivant ;)

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce témoignage.
    J'ai vécu quelque chose d'à peu près similaire et honnêtement, quand la sage-femme qui me suivait m'avait dit qu'il était possible de ne pas souffrir des contractions je ne l'avais absolument pas cru ! Et pourtant... déclenchement, péridurale posée à 6 cm et pas un seul cri, ni de souffrance atroce. J'ai été très chanceuse (espérons que je revivrai ça la prochaine fois !)
    Ce qui est fou c'est qu'elle m'avait également précisé que, parfois, la femme pouvait sentir les contractions ailleurs que dans le dos, le ventre, le bassin. Elle m'a parlé du cas d'une femme qui avait mal...dans les cuisses uniquement !
    Le corps humain et ses mystères :-)

    RépondreSupprimer

- A R T I C L E S _ R E C E N T S